9 juin 2016 Comments (0) blog

Pourquoi j’ai décidé de commercialiser des valises de moto?

Tout a commencé pendant un voyage de moto autour du Grand Canyon au printemps 2015. J’étais parti pour deux semaines avec quatre inconnus qui sont devenus de bons amis depuis. Pour ce voyage, j’avais fait transporter ma moto de Québec à Las Vegas par camion grâce aux bons services d’Éric Bouvette de mamotomonvoyage.com.

J’avais à ce moment là ma Suzuki V-Strom 650, équipée avec les valises en plastique d’origine. Afin d’embarquer mes bagages pour deux semaines en camping sauvage, il m’a fallu mettre les deux valises, le top-case et en plus un gros dry-bag sur la selle qui contenait ma tente, mon sleeping et un matelas gonflable. J’ai fait tout le voyage ainsi.

Très chargé et surtout chargé beaucoup trop haut pour faire du hors route. Mon ami Éric qui faisait partie du voyage était chargé exactement de la même manière sur sa V-Strom 1000. On est tout les deux tombés à maintes reprises. Dans mon cas les dégâts ont étés limités aux deux clignotants avant. Mais pour ce qui est de Éric, il a aussi défoncé ses deux valises en plastique. Au retour de ce voyage, je me suis juré que je ne repartirais pas avec ces petites valises rondes qui ouvrent par le côté et qui ne contiennent pas grand chose. Après avoir regardé ce qui se faisait sur le marché, j’ai décidé que j’allais m’en faire moi-même. Ayant une entreprise dans le domaine, c’était facile pour moi de les fabriquer. Mes trois critères de base étaient: un: la robustesse, deux: un volume suffisant pour mettre tout mon équipement de camping et trois: avoir des compartiments séparés pour ne pas que ce soit toujours le  »bordel » dans les valises. J’ai donc fait deux paires de valises identiques. Une pour moi et une pour mon ami Éric.

Le résultat final fut des valises de 60 litres, 24 » de long, super solides et super pratiques avec un séparateur dans le couvercle. Au mois de Juillet 2015, je repartais pour un autre voyage de trois semaines. Cette fois-ci je suis parti avec une autre personne que je ne connaissais pas et qui est aussi devenus un ami. On est parti de Québec et on est allé à Terre-Neuve en passant par la Trans-Labrador. On est revenu par la Nouvelle-Écosse, Île du Prince Édouard et Nouveau Brunswick. Bon test pour les valises. Quelques chutes dans des sentiers, quelques jours de pluie pour tester l’étanchéité avant et après les chutes. Un test grandeur nature avec 7000Km de parcourus dont environ 2000Km sur des routes non pavées ou dans des sentiers. Cette fois-ci, j’ai fait des jaloux avec mes valises! Tout ce dont j’avais besoin pour ces trois semaines de voyage-camping entrait dans mes deux valises. j’avais même ma canne à pêche télescopique et mon coffre à pêche dans le couvercle de ma valise droite. J’ai pu garder mon top-case vide pour y mettre la bière et la bouffe les soirs venus. Tout le monde que j’ai croisé dans ce voyage ont porté un intérêt particulier à mes valises et m’ont dit de les tenir informé si je venais à en faire d’autres.

Ça n’était pas mon intention au départ. Mais au cours de l’automne 2015, je me suis mis à regarder pour changer de moto. Ça m’a coûté une Honda CRF1000L Africa Twin! Le seul problème était qu’elle n’était pas encore sortie et qu’il m’a fallu attendre jusqu’à Juin 2016 pour la recevoir. Durant ces longs mois d’attente, je me suis mis à réfléchir à tout ça et j’ai décidé de retravailler mes dessins de valises pour m’en faire des neuves pour mon nouveau bébé. C’est là que j’ai décidé d’y mettre un peu plus d’énergie et d’essayer de les commercialiser.

Comments are closed.